affiche colloqueDepuis plusieurs décennies, les pays de la zone sahélienne sont confrontés à un déficit pluviométrique combiné à une pression anthropique qui perturbe les grands équilibres écologiques et installent la zone dans un processus quasi inexorable de désertification et de pauvreté.
Il en résulte une dégradation des ressources naturelles, une baisse des productions agricoles et une situation d’insécurité tant alimentaire qu’énergétique.
Face à ce problème, résultant des changements climatiques, accentué par le manque d’infrastructures socio-économiques de base, l’une des réponses des populations concernées reste la migration vers des zones urbaines, créant ainsi des pôles de concentration humaine qui induisent des problèmes environnementaux et sociaux difficiles à surmonter. Parmi ces problèmes le manque de repères des plus jeunes, la famine, la pauvreté...
Pour renverser la tendance, plusieurs initiatives comme l’utilisation et la transformation des fruits et produits locaux, la réhabilitation de la phytothérapie et de la médecine traditionnelle, les essais concernant les produits et essences naturels, l’aromothérapie ont été tentées dans divers pays par des structures nationales ou par des organisations d’intégration sous-régionales. Cependant, malgré les efforts consentis, force est de reconnaître que les résultats, escomptés sur les conditions économiques, sociales et environnementales des populations sont demeurés nettement en deçà des attentes.


Il s’y ajoute qu’une des leçons à tirer de ces expériences est qu’aucun pays, pris individuellement, n’a les moyens techniques, humains et financiers nécessaires pour faire face à ces contraintes majeures, d’où la nécessité d’une approche solidaire, intégrée et fédératrice.
Face aux défis environnementaux multiples liés en grande partie aux changements climatiques et aux effets récurrents de  la désertification, l’Afrique est condamnée à faire front.
C’est pour contribuer à relever ces défis que le collectif UMI, UCAD, CNRS et OHM Tessekéré et d’autres partenaires (Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature, Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique) avaient organisé les 20, 21 et 22 octobre en 2010 un Colloque Internationale et Interdisciplinaire sur les plantes  alimentaires, médicinales et cosmétiques en zone sahélienne.
Dans les recommandations de ce colloque, il ressort clairement que des investigations doivent être menées et renforcées sur divers thématiques parmi lesquelles: l’écologie d’une manière générale pour comprendre les différentes interactions dans les écosystèmes, la restauration des écosystèmes, la biodiversité végétale, l’ethnopharmacologie, le pluralisme médical,  l’anthropologie de la santé, l’ethnobotanique, la phytothérapie, la biodiversité, la préservation des écosystèmes et des ressources phytocénotiques, mais aussi les différentes formes d’utilisation, en particulier  les utilisations phytothérapeutiques censées améliorer la santé, le bien être et les conditions de vie des populations locales.
      Pour cette raison, une nouvelle initiativeest prise par la même entité : UMI, UCAD, CNRS et OHM Tessekéré et leurs partenaires pour organiser les 10, 11 et 12 décembre 2013 un autre Colloque Internationale et Interdisciplinaire cette fois-ci sur la biodiversite végétale et les ressources thérapeutiques dans le sahel.
Il est à signaler que l’ensemble des activités de l’OHMI Tessekéré repose sur le suivi intégral de la Grande Muraille Vertequi rappelons le, est unprojet transcontinental, initié par la CEN-SAD, endossé par l’Union Africaine allant de Dakar à Djibouti (Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Tchad, Soudan, Ethiopie, Erythrée, Djibouti).
Il s’agit en particulier, de réfléchir sur l’intérêt et le rôle des espèces végétales à valeur ajoutée adaptées à la sécheresse le long de la Grande Muraille Verte et dans toute la zone sahélienne, sur des modes de conservation, d’amélioration, de récoltes et réhabilitation, sur leur diverses utilisations autour du corps humain, dans le domaine de la santé et sur les diverses formes de protection.
 
II. Objectifs du Colloque
L’objectif général de ce colloque international est de réunir la communauté scientifique internationale pour échanger et contribuer à la valorisation et à l’utilisation durable des espèces végétales dans la zone sahélienne, particulièrement dans le domaine médical.
Les objectifs spécifiques sont les suivants:
1-Partager les connaissances disponibles sur les espèces végétales potentielles.

  1. S’accorder sur une démarche et les principaux critères de gestion et de conservation des ressources végétales sahéliennes, sur la récolte et la conservation des produits, et sur l’utilisation des espèces endémiques par les populations locales, en fonction des modes d’utilisations, des régions ou des ethnies; 
  2. Etablir, sur la base des contributions des participants, une liste d’espèces dont l’utilisation est commune et transversale chez la plupart des populations concernées;

2-Affiner les techniques et les expériences

  1. Présenter des expériences personnelles dont les leçons méritent d’être capitalisées, aussi bien dans les usages en thérapie, les savoirs locaux autour des plantes médicinales, que dans l’ethnopharmacologie

3-Valoriser les communications du colloque

  • Publications des actes dans des revues spécialisées,
  • Diffusion sous diverses formes,
  • Vulgarisation à différents niveaux
  1. Thématiques majeures (Th.) 
    Le colloque va aborder trois(03) thématiques majeures qui sont les suivantes:
    Th.01 : -La biodiversité végétale et l’ethnobotanique:
  1. la biodiversité dans les zones sahéliennes : situation actuelle et enjeux
  2. la gestion et la conservation des ressources végétales sahéliennes,
  3. les aspects pratiques de la cueillette et de la conservation des produits
  4. l’amélioration des espèces médicinales,
  5. la connaissance et l’utilisation des espèces endémiques par les populations locales.

Th.02 : Les pratiques médicales populaires

  1. les plantes et leur signification dans la prévention et la protection,
  2. l’usage des plantes en thérapie,
  3. l’ethnopharmacologie
  4. les liens, les alternatives et les confrontations entre plantes, et médecines modernes

Th.03 : Les formulations médicamenteuses, thérapeutiques et les essais cliniques

  1. les formulations médicamenteuses des ressources végétales,
  2. les formulations thérapeutiques médicales,
  3. les essais cliniques applicables pour la validation
  4. les divers enjeux dans les formulations et les essais cliniques
  1. Résultats attendus
    Les résultats suivants sont attendus du Colloque:
  1. Les informations sur les initiatives des chercheurs sont partagées;
  2. Les connaissances disponibles sur les différentes espèces végétales potentielles sont partagées.
  3. Les techniques affinées sur la base des leçons tirées d’expériences personnelles dignes d’intérêt;
  4. Les communications du colloque sont valorisées et vulgarisées sous des formes appropriées et adaptées aux différentes cibles (scientifiques, décideurs, populations bénéficiaires,…).

V. Format du Colloque
Le Colloque International est convoqué sous l’égide du CNRS et de l’UCAD, il sera sous le haut patronage de Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, coordonnateur du volet Environnement du NEPAD.
Il se déroulera en sessions plénières et travaux de groupes.
VI. Participants
Le colloque réunira environ une centaine (100) d’experts venant d’Afrique et des autres continents et des décideurs intéressés par la valorisation de la biodiversité et des ressources phytogénétiques dans les domaines de la santé et dans le contexte des  changements climatiques.
Sont ciblés à cet effet:

  1. des scientifiques (universitaires, chercheurs),
  2. des décideurs politiques,
  3. des représentants d’ONG, d’organismes techniques et financiers,
  4. des techniciens dans les domaines écologiques, médicaux et anthropologiques,
  5. la société civile.

Les participants attendus aux travaux scientifiques du colloque sont notamment les représentants des institutions de recherche, d’enseignement supérieur et de développement, des chercheurs indépendants des pays du Sahel, d’autres pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Asie et d’Australie, des Organisations Sous Régionales, des Centres du Groupe Consultatif sur la Recherche Ecologique, Agricole, Pharmaceutique, Médicale Internationale et d’institutions de recherche avancées.
Dans ce cadre, un appel international à communications scientifiques à large diffusion sera publié à travers le Net et auprès de la plupart des institutions spécialisées. Des invitations seront adressées à divers experts spécialisés dans les domaines.
VII. Lieu
Le Colloque aura lieu à la Salle d'atelier à l′UCAD II  (Université Cheikh Anta Diop) à Dakar, Sénégal.
VIII. Date : 10, 11 et 12 décembre 2013  
IX. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
X. Web: http://ohmi-tessekere.org/colloque2013

Actualité

22 May 2017

[AUDIO] Priorité Santé - La lutte contre la mortalité infantile et le développement du jeune enfant au Sénégal

Chaque année 5,9 millions décèdent avant l’âge de 5 ans et 45% de ces décès surviennent au cours de la période néonatale, c’est-à-dire dans les 28 jours suivant la naissance. Comment mieux prendre en charge les enfants n...Lire la suite
27 Apr 2017

[VIDEO] - ENSPEDIA : Enfants et Soins en Pédiatrie Sciences Sociales & Sciences Médicales pour améliorer la qualité des soins dans 9 pays d'Afrique / Children’s and health professional’s experience of care in pediatric wards

Les enfants sont les principaux "usagers" des services de santé. Et pourtant de ce qu'ils disent ou ressentent, de leurs craintes et de leurs espoirs, on ne sait presque rien. Mais comment les soigner et les accompagner ...Lire la suite
09 Nov 2016

Enfance et soins en pédiatrie en Afrique de l’Ouest

Les enfants sont les plus nombreux «usagers» de l'hôpital et les soins qui leur sont administrés sont «leur» chance. Souvent ils permettent leur guérison. Mais ils sont aussi souvent la cause d'autre douleurs, celles d...Lire la suite
22 Jun 2016

L'OHMI Téssékéré et GEOLAB recrutent un Chercheur post-doctoral avec poste au siège de l'UMIESS à Dakar (Sénégal)

Dans le cadre de l'APR 2016 du Labex DRIIHM, l'OHMI Tessekere est lauréat d'un contrat à durée déterminée post-doctoral d'un an sur le thème suivant : "Développement et valorisation des données techniques et re...Lire la suite